Show Filters

Les pneus et chambres à air des gyroroues

Le but de Wattiz est de vous offrir des services premium et des produits de haute qualité. Nous prenons le temps de sélectionner ce qui se fait de mieux pour vos véhicules électriques, comme les gyroroues. Découvrez notre gamme de pneus et chambres à air pour gyroroues, puis apprenez à vous prémunir des crevaisons et à changer votre pneu avec nos guides ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une gyroroue ?

La naissance du monocycle électrique

La gyroroue est française puisque ce sont deux Français, Janick et Marc Simeray, qui en 2005 ont inventé la roue électrique gyroscopique.

Il aura fallu attendre 2011 et la revente de la licence à l’américain Inventist pour voir apparaître le monocyle électrique sur les trottoirs et les routes. La société américaine avait alors créé la marque SoloWheel.

D’autres modèles sont très vite apparus sur le marché avec notamment : Ninebot, Inmotion, Gotway et Kingsong.

Comment fonctionne une gyroroue ?

Le fonctionnement du SoloWheel et consœurs peut paraître aussi incroyable que le fameux monocycle des clowns de cirque. À l’instar des gyropodes, des capteurs gyroscopiques détectent la répartition des poids sur le véhicule.

L’engin est en effet conçu pour compenser le poids par un système d’équilibrage gyroscopique. Grâce à cela, lorsque vous vous penchez en avant, la gyroroue développe une puissance adaptée pour garder l’équilibre. Ce jeu des forces permet ainsi d’avancer, de freiner ou de reculer.

L’utilisation du monocycle électrique est donc relativement simple. Ce qui donne l’impression d’une prouesse acrobatique est l’effet de perte d’équilibre dû à sa roue unique. Mais le système gère seul cet équilibre. La stabilité sur l’appareil est donc rassurante.

Pour modifier sa trajectoire, il suffit de réaliser une pression vers la droite ou vers la gauche avec ses mollets.

Quand changer son pneu ou sa chambre à air ?

Si vous avez toutes les chances de votre côté et que vous ne crevez jamais il y a deux moments parfaits pour changer son pneu :

  • Lorsque celui-ci est usé et que vous perdez de l’adhérence sur sol sec ou mouillé.
  • Lorsque vous souhaitez un pneu mieux adapté à votre style de conduite et aux chemins que vous empruntez.

Les moins chanceux devront changer de chambre à air, voire de pneu, lorsqu’il y a crevaison. Celle-ci peut intervenir brutalement ou sur plusieurs jours. Cela dépendra du type de crevaison et son importance.

Les crevaisons les plus fréquentes

  • La crevaison par pincement est la plus courante. Elle est aussi la plus brutale, car la plupart du temps elle survient suite à un choc à grande vitesse contre un objet dur (trottoirs, nids de poule…). Elle peut aussi arriver lorsque la chambre à air est sous gonflée et qu’elle se plie sous une trop forte pression.
  • La crevaison par pénétration est la seconde cause la plus répandue. Elle peut être d’origine accidentelle (c’est généralement le cas) ou non. N’importe quel objet pointu et suffisamment dur peut percer le pneu et la chambre à air (vis, clous, agrafes, pierres…). Cette crevaison est plus longue à être détectée, car le trou est souvent petit.

Réparer sa chambre à air avec une rustine c’est possible ?

Bien que la taille diffère, le principe est le même que pour la chambre à air d’un vélo. Celle-ci est donc réparable avec une rustine.

Prenez garde cependant à utiliser du matériel de qualité pour couvrir le ou les trous dans votre chambre à air.

Les solutions pour réduire les risque de crevaison

Il existe des solutions pour éviter les crevaisons, du moins en limiter les risques :

  • Acheter des chambres à air renforcées.
  • Utiliser un liquide préventif anti-crevaison. À ne pas confondre avec les bombes anti-crevaisons pour voitures.
  • Placer une bande anti-crevaison entre le pneu et la chambre à air pour renforcer cette dernière.

Comment changer le pneu et la chambre à air de sa gyroroue (exemple avec l’Inmotion V5F) ?

Avant de vous lancer dans le changement ou la réparation de vos pneus et chambres à air, prenez le temps de lire les instructions au moins une fois. Vous aurez ainsi une meilleure vue d’ensemble. Aussi, prenez votre temps (entre 30 minutes et 1 heure) afin de ne pas abîmer votre monocycle électrique.

Les outils nécessaires

  • Une clé Allen 4 mm.
  • Tournevis plat et cruciforme.
  • Des démonte-pneus.
  • Un gonfleur.

Les étapes pour changer le pneu ou la chambre à air

  1. Retirez le Trolley en enlevant les quatre vis.
  2. Pour enlever les pédales, sortez l’axe après avoir retiré les deux vis aux extrémités et desserré celle du dessous.
  3. Enlevez les pad en les déclipsant délicatement à l’aide d’un tournevis plat.
  4. Pour retirer les caches, veillez à bien enlever toutes les vis autour, puis déclipsez avec délicatesse.
  5. Débranchez la batterie.
  6. Démontez le cache de la carte mère (boîtier blanc).
  7. Débranchez le câble relié à la carte mère par quatre cosses (jaune, vert, bleu et blanc). Prenez garde à bien mémoriser les bons emplacements pour le remontage.
  8. Retirez les quatre vis restantes.
  9. Levez l’appareil et retirez la roue.
  10. Retirez le pneu à l’aide des démonte-pneus et enlevez la chambre à air percée.
  11. Remplacez ou réparez votre chambre à air, puis réintroduisez-la dans le pneu (changez-le au besoin).
  12. Refaites les manœuvres ci-dessus pour remonter votre gyroroue.

Quelle est la meilleure pression pour sa gyroroue ?

Une mauvaise pression de la chambre à air et vous risquez la crevaison par pincement ou l’accident. De plus, vous pouvez perdre en confort d’utilisation.

La pression idéale pour une gyroroue dépend de votre poids et de votre style de conduite, mais sachez que votre chambre à air doit se situer entre 2,8 et 3,3 bars.

Attention, le gonflage à vue de nez n’est pas recommandé. Utilisez une pompe avec indicateur de pression pour ajuster correctement le gonflage.